Le plan sectoriel mixité numérique

Dans le cadre du premier plan interministériel en faveur de l’égalité femmes – hommes, un plan sectoriel mixité numérique a été signé le 31 janvier 2017. Ce plan réunit le ministère des droits des femmes, le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique et 15 représentant.e.s du numérique parmi lesquel.le.s des syndicats et associations (Cap Digital, CINOV-IT syndicat des PME TPE et indépendants du numérique, Fédération Les Pionnières, Fondation ORANGE, Pasc@line, Quelques femmes du numérique, Simplon.co, Social Builder, le Syndicat National du Jeu Vidéo, le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs, le Syntec Numérique, TECH IN France (ex-AFDEL), l’Union Nationale des Entreprises de Télécommunications, de Réseaux et de Services en Télé- communications, Universcience et WI-Filles).

Le plan embrasse une grande partie des problématiques inhérentes à la mixité dans le secteur numérique en France.

Après avoir rappelé les actions déjà en cours pour favoriser la mixité (qui sont plus précisément des actions menées pour l’orientation et la formation ainsi que la transition numérique des entreprises, dont la mixité constitue l’une des composantes), le plan expose ses objectifs :

  • un travail de lutte contre les stéréotypes, qui passe par une campagne de communication sur les médias numériques (l’idée est avancée de proposer des vidéos en ligne montrant des parcours de femmes dans les métiers du numérique), un objectif de parité dans les documents de communication et situations de communication publique, un « travail » sur les offres d’emploi, intitulés de métiers et de formations, une « lutte » contre les comportements sexistes dans les communautés de joueurs, ou encore un « encouragement » des initiatives associatives de sensibilisation (coding, entrepreunariat…)
  • une sensibilisation des chef.fe.s d’entreprises à l’accueil des femmes en apprentissage ;
  • une sensibilisation des établissements d’enseignement supérieur, des professionnel.le.s et des entreprises afin qu’ils s’engagent dans des actions en faveur de la mixité (parité dans les panels et les instances, communication sans stéréotypes de genre, actions de mentorat…) ;
  • un encouragement des femmes à l’entrepreunariat.

Le plan est prévu pour 5 an et un comité de pilotage se réunira tous les ans.

Si on ne peut que se féliciter de la signature de ce plan, il a hélas été très peu relayé dans les médias non spécialisés. On peut noter qu’il prend modèle sur de nombreuses initiatives existantes (du type Numériqu’Elles d’IBM) et propose quelques actions nouvelles et intéressantes qui sont également au programme des travaux d’Insernum dans les mois à venir (travailler sur les offres d’emploi et intitulés de métiers et de formations). Il reste des zones d’ombre sur le caractère opératoire des actions qui seront menées, notamment autour du sexisme rencontrées par les femmes au sein des formations et des entreprises. Espérons que les années à venir verront ce plan se consolider et s’étoffer.

Nous seront bien sûr présentes pour observer et analyser sa mise en oeuvre !

Consulter le plan : http://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/plan_mixite_numerique_vf.pdf

Un court article dans 50 / 50 Magazine : https://www.50-50magazine.fr/2017/02/09/les-femmes-dans-le-numerique-une-priorite-gouvernementale/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *