INSER-NUM

Ce carnet est le journal de bord du projet de recherche #INSER-NUM: Insérer des femmes dans les métiers du numérique, des solutions à construire. Le projet est porté par le laboratoire Geriico (Groupe d’Etudes et de Recherche Interdisciplaire en Information et COmmunication – EA 4073) et l’association Corif (COnseil Recherche Egalité Formation pour l’égalité femmes-hommes). Le projet est financé par le programme Chercheurs Citoyens de la région Nord Pas-de-Calais pour une durée de 3 ans à compter de novembre 2015.

Un nombre restreint de femmes s’oriente vers le secteur professionnel des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Il s’agit pourtant d’un secteur qui recrute, ouvre des perspectives de création d’entreprises et constitue un axe de développement économique important pour la région. Le projet vise à analyser le poids des représentations sociales dans la perception des métiers des TIC, la structuration économique de la filière et les choix d’orientation, de formation et de carrière des femmes dans le Nord-Pas de Calais. A cet effet, les partenaires du projet travailleront à l’analyse de médias et supports de communication, effectueront des entretiens auprès des acteurs économiques et éducatifs du secteur et oeuvreront à la co-conception de dispositifs de sensibilisation en direction de plusieurs publics: lycéennes, étudiantes, professionnels et acteurs éducatifs (conseillers d’orientation, enseignants, conseillers pédagogiques notamment) et économiques. Les résultats devraient permettre de mettre en oeuvre des dispositifs de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes dans le secteur des TIC qui pourront être déployés à plus grande échelle. Les retombées du projet sont de nature sociétale et économique.

Axes de travail:

Axe 1: Analyse des représentations genrées des TIC dans les médias et supports de communication

L’analyse d’un corpus de médias se centrera sur les représentations auxquelles les femmes sont confrontées au cours de leur démarche de prise d’information sur les formations et filières professionnelles des TIC mais également au quotidien, dans les sphères des loisirs et de la consommation. Nous croiserons donc des analyses des représentations sociales véhiculées par les médias de masse qui imprègnent l’imaginaire collectif depuis l’enfance et des analyses de médias spécialisés consultés par les publics dans des phases de prise de décision concernant la formation et l’embauche.

Une approche comparative s’intéressera aux études anglophones afin de mettre en perspective l’analyse des représentations par rapport aux médias et publications anglophones.

Axe 2: Étude sur la place des femmes dans les formations et métiers des TIC en région

Cette étude sera effectuée auprès des acteurs économiques (Plaine Images, Euratechnologies, parc scientifique de la Haute Borne, Serre Numérique à Valenciennes) et des acteurs de la formation de la région (enseignants des universités et écoles, conseillers d’orientation, conseillers pédagogiques, SUAIO) afin de mesurer la place des femmes dans les formations et entreprises du secteur des TIC, de comprendre la construction, l’origine et l’importance de l’ancrage de leurs représentations et de mettre ces éléments à profit dans le montage des dispositifs. Les professionnelles des TIC rencontrées pourront par exemple être présentées comme modèles identificatoires dans des vidéos de sensibilisation ou être sollicitées pour témoigner oralement.

Axe 3: Évaluation et co-construction de dispositifs expérimentaux

Les analyses menées dans les axes 1 et 2 permettront de dresser un état des lieux sur la nature des stéréotypes de genre circulant dans les sphères privée, éducative et professionnelle à propos des métiers des TIC et sur leur impact dans les choix d’orientation et de formation. Ces analyses compléteront les connaissances issues d’études antérieures et serviront de support à la mise en oeuvre de dispositifs expérimentaux visant à déconstruire des stéréotypes fortement ancrés socialement et professionnellement afin de contribuer à faire évoluer les représentations et aussi à sensibiliser les acteurs éducatifs et économiques à la question de l’insertion des femmes dans la filière des TIC.


Une réflexion au sujet de « INSER-NUM »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *